Swiss-Ski
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Bosses
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross
Sports
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Bosses
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross

Le champion olympique Nevin Galmarini soutient la loi sur les jeux d’argent

Retour
Photo: Keystone | Le champion olympique Nevin Galmarini

Le 10 juin 2018, les électeurs suisses se prononceront sur la nouvelle loi sur les jeux d’argent. La loi règle l’organisation des jeux d’argent, l’affectation des bénéfices et la protection contre les sorties de fonds en faveur de fournisseurs en ligne illégaux.

Le Parlement avait approuvé la loi à une large majorité. Cette loi consacre les principes qui ont fait l’efficacité de la politique menée depuis près de 100 ans et impose des règles claires et des contrôles : Qui veut exploiter des jeux d’argent en Suisse doit respecter le droit suisse ; il doit lutter contre la manipulation des compétitions, la dépendance au jeu, l’escroquerie et le blanchiment d’argent, ainsi que contribuer au bien commun.

Quatre questions au champion olympique Nevin Galmarini, qui milite pour le « oui » à la loi sur les jeux d’argent.

Nevin Galmarini, pourquoi trouves-tu important d’accepter la loi sur les jeux d’argent ?
Le sport suisse est en partie financé par les recettes des sociétés de loterie. Chaque année, 160 millions de francs parviennent aux associations sportives, aux clubs et aux infrastructures sportives par le biais des Fonds du sport cantonaux et de Swiss Olympic.

Pourquoi la population suisse devrait-elle accepter la loi le 10 juin ?
La nouvelle loi sur les jeux d’argent assure au sport cette source de financement indispensable. Grâce à cette loi, les jeux d’argent seront modernisés, mais en même temps, ils seront proposés sous une forme socialement tolérable.

Tu soutiens la loi en tant que membre du comité « Soutenez le sport, la culture, l’action sociale et l’AVS ! » Quelles ont été tes motivations pour l’intégrer ?
Je pense qu’il est important que quelques voix venues du sport en fassent partie. Car il est clair que sans une promotion ciblée de la relève, je n’aurais jamais pu devenir champion olympique. Et c’est bien cette promotion de nombreux talents dans les disciplines les plus diverses qui coûte de l'argent. C'est ce message que je souhaite faire passer.

Tu es champion olympique et vainqueur du général de la Coupe du monde. As-tu l’impression que ton statut entraîne plus de responsabilité ?
J’ai toujours été intéressé à la politique et je discute volontiers des scrutins à venir avec des amis. Mais je ne crois pas que j’assume plus de responsabilité que les autres, car chaque électeur suisse est important et devrait participer à la cohabitation dans notre pays.

 

Au sujet de la loi

Le blocage d’accès est nécessaire: La nouvelle loi sur les jeux d’argent garantit la régulation et le contrôle du marché suisse des jeux d’argent à l’ère d’Internet également. Elle garantit la protection la plus rigoureuse du monde contre la dépendance au jeu, le blanchiment d’argent et l’escroquerie, d’un côté. Et de l’autre côté elle crée les bases d’une prévention efficace contre toute manipulation des compétitions dans le contexte des paris sportifs. Elle vise ainsi à enrayer l’un des principaux risques qui menacent l’intégrité du sport. Notre pays doit par conséquent suivre l’exemple de 17 autres Etats européens qui ont déjà instauré un tel blocage (par ex. la France, l’Italie, l’Espagne, le Danemark, la Belgique et le Portugal). On estime à 250 millions de francs environ le montant des fonds qui quittent chaque année la Suisse sans entrave par ce canal, privant ainsi le sport, la culture et l’AVS d’apports financiers précieux.

Un « OUI » pour le sport suisse: Si vous êtes de ceux qui souhaitent que l’argent des jeux de loterie puisse être utilisé pour des projets méritoires en Suisse, votez « OUI » à la nouvelle loi des jeux d’argent le 10 juin – afin que le sport suisse et notre société puissent profiter à l’avenir aussi du soutien financier si important des loteries.