Devenir membre
Live
Ski de fond

Disciplines

Le télémark est une discipline riche et variée qui comprend un slalom géant, du skating et des sauts. Lors du parcours, le coureur s’agenouille sur le ski placé côté montagne en levant le talon du pied arrière, le ski côté vallée en avant.

On distingue trois disciplines dans le télémark : Classique, sprint classique et sprint parallèle. Les compétitions internationales de télémark sont réglementées et organisées par la Fédération Internationale de Ski (FIS).

Télémark classique

La télémark classique est la discipline la plus difficile du télémark. La course est disputée en une seule manche divisée en différentes sections : Après le départ, entre 10 et 15 portes de slalom doivent être franchies dans un premier temps. Vient ensuite le premier virage paroi à pic de 360° qui permet aux coureurs de prendre de la vitesse pour la section suivante, le parcours en technique skating. Les coureurs de télémark se rendent alors sur le parcours de skating qu’ils doivent effectuer selon la technique du skating, bien connue du ski de fond. Ensuite, ils franchissent de nouveau plusieurs portes de slalom géant jusqu’au tremplin. Les coureurs de télémark doivent réaliser une distance minimale sous peine d’être sanctionnés par des secondes de pénalité. Le saut est suivi d’autres portes de slalom géant, d’un second virage paroi à pic de 360° et d’un parcours de skating qui mène à l’arrivée.

Un tel parcours prend entre deux et quatre minutes. Il faut veiller à ce que le coureur respecte la technique télémark correcte lors du passage des portes ; si ce n’est pas le cas, les juges de porte lui infligent une seconde de pénalité.

Télémark sprint classique

La discipline du télémark sprint classique suit le modèle d’une course classique, à la différence que le parcours et donc le temps de course sont plus courts ; les coureurs effectuent deux manches.

Télémark Sprint Parallèle (TPS)

Deux coureurs prennent simultanément le départ sur des pistes parallèles. Comme en sprint classique et en classique, les coureurs doivent franchir des portes de slalom géant, réaliser un saut, prendre un virage paroi à pic de 360° et effectuer un parcours de ski de fond en skating. Les sélections obéissent au système par K.O., ce qui permet une comparaison directe tant pour les athlètes que pour les spectateurs.