Sept Suisses dans les points à Schladming

Retour
Keystone-ATS

L'Allemand Linus Strasser a remporté mardi le slalom nocturne de Schladming, dernière étape de la Coupe du monde masculine avant les JO de Pékin. Sept Suisses ont inscrit des points, mais la 10e place de Tanguy Nef constitue la meilleure performance helvétique.

Les slalomeurs helvétiques ont donc manqué leur répétition générale avant le grand rendez-vous de la saison. Le deuxième tracé ne leur a guère convenu mardi soir: seul Luca Aerni y a véritablement trouvé ses marques, remontant de la 21e à la 13e place.

Tanguy Nef, qui espérait frapper un grand coup après sa non-sélection pour les Jeux, a quant à lui limité la casse sur le second parcours. Meilleur Suisse en première manche avec son 8e rang provisoire, le Genevois n'a concédé au final que 0''64 à Linus Strasser, échouant à 0''25 seulement de la 3e place!

Dixième de la première manche, Loïc Meillard a pour sa part connu un coup d'arrêt après avoir terminé quatre fois de suite dans le top 8 en slalom. Le skieur d'Hérémence a manqué son mur en deuxième manche pour reculer au 16e rang final. Il se classe juste derrière Daniel Yule, qui a tout de même gagné cinq places en finale.

Vice-champion olympique de la spécialité en 2018, Ramon Zenhäusern doit quant à lui se contenter d'un modeste 18e rang sur la Planai. Le Haut-Valaisan, dont la 4e place obtenue à Adelboden constitue le seul top 15 de la saison, abordera les Jeux olympiques avec une confiance en Berne.

Le Vaudois Marc Rochat (25e) est quant à lui resté en retrait après sa superbe 8e place décrochée à Kitzbühel, même s'il inscrit des points pour la quatrième fois de suite. Sandro Simonet a terminé 21e, alors que Reto Schmidiger a connu l'élimination après avoir signé le 14e temps de la première manche.

Un 3e succès pour Strasser

Cinquième sur le premier parcours, Linus Strasser s'est imposé avec 0''03 d'avance sur l'étonnant Atle Lie McGrath et 0''39 sur Manuel Feller, qui est remonté de la 27e à la 3e place. L'Allemand de 29 ans a cueilli sa troisième victoire à ce niveau, grâce aussi aux sorties de piste de Kristoffer Jakobsen et de Giuliano Razzoli, respectivement 1er et 2e de la première manche.