Swiss-Ski
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Moguls
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross
Sports
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Moguls
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross

Interview de Sixtine Cousin

Retour
Bild: GEPA Pictures

Sixtine Cousin. Un nom dont il faut se souvenir. Car cette athlète de 20 ans a du potentiel. Elle l’a déjà prouvé en décembre 2018 à Arosa à l’occasion de sa deuxième course de Coupe du monde : elle avait alors décroché un remarquable 7e rang. Au cours de la saison passée, Cousin est entrée huit fois dans le top 15 et a obtenu la distinction de Rookie de l’année lors de la finale de la Coupe du monde à Veysonnaz. Dans une interview de deux minutes, la jeune Genevoise parle de sa fascination pour le skicross et de ses points forts et points faibles.

Sixtine, que représente pour toi la distinction de rookie de l’année ?
Le prix de Rookie of the year n’est pas une distinction très importante dans une carrière mais ce qui est certain c’est qu’elle fait extrêmement plaisir ! Je suis maintenant encore plus motivé à un jour recevoir une distinction similaire mais cette fois chez les grands.

La saison de Coupe du monde de skicross commence au début du mois de décembre à Val Thorens. Comment abordes-tu psychologiquement la saison ?

J’aborde cette saison avec un peu plus de pression que l’année passée. En effet j’ai maintenant de plus grandes attentes envers moi-même.

Lors d’un entraînement fin octobre je me suis malheureusement fracturé le poignet. Je ne sais pas encore exactement quand ni comment va se passer mon début de saison mais je vais prendre les courses les unes après les autres sans me précipiter pour ne pas risquer d’empirer ma fracture.

Qu’est-ce qui te fascine dans le skicross ?
Ce qui me fascine dans le skicross c’est cette compétition directe que l’on a sur la piste et ces sensations d’adrénaline que l’on peut avoir lors des sauts ou lors des contacts. A côté du sport il y a également les rencontres que l’on peut faire et toutes les choses que l’on peut apprendre sur soi-même. 

L’hiver 2019/2020 ne compte aucun grand événement. Quel sera ton grand moment personnel ?
Lors de cette saison sans grand rendez-vous mon objectif est de confirmer ma super saison passée. Si au milieu de tout ça j’arrive à me hisser sur un podium de coupe du monde je serai la plus heureuse.

Je peux encore participer pour ma dernière année aux championnats du monde junior ou je compte bien chanter l’hymne suisse lors de la remise des prix !

Quel est ton objectif pour cette saison ?
Mon principal objectif est de confirmer mes résultats de la saison passée en prenant toutes les qualifications. J’aimerai aussi réussir à attendre les demi-finales plus régulièrement et me faire une place parmi les meilleures mondiales.

Encore quelques questions :
Quels sont tes points forts ?

Mes points fort sont ma volonté, ma persévérance ainsi que ma bonne humeur et ma positivité.

Et tes points faibles ?
Mes points faibles sont ma technique, notamment pour les départs et mon manque de lucidité durant les courses. 

Que cuisines-tu lorsque tu reçois des amis ?
Je pense que pour passer une bonne soirée rien de mieux qu’une bonne fondue !

Un mot que tu utilises beaucoup trop souvent :
J’ai faim !

Quelles questions aurions-nous dû encore te poser ?
Qu’est-ce que tu fais juste avant un départ ? (Chanter du Céline Dion.)

Liens

Swiss Skicross-Team sur Social Media:

Facebook

Instagram

Informations semblables

  • 25.11.2019 | 10:40
    Interview de Pirmin Werner
  • 2.12.2019 | 08:23
    Début de saison 2019/20 en tant que numéro 1 mondial