Swiss-Ski
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Moguls
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross
Sports
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Moguls
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross

Fähndrich et Baumann dans les points

Retour
Swiss-Ski (sda)

Les Suisses marquent des points

Nadine Fähndrich a terminé le triplé de Ruka dans les points Coupe du monde grâce à sa 24e place. Avec Jonas Baumann (24e) et Beda Klee (28e), deux fondeurs de Swiss Ski ont terminé dans le top 30.

Les plus grands espoirs suisses reposaient sur les spatules de Fähndrich dans ce triptyque dans la mesure où Dario Cologna a préféré renoncer. Le Grison avait renoncé à voyage en Finlande suite à des douleurs au mollet. Avec sa 24e place, la plus complète des fondeuses suisses peut se montrer à moitié satisfaite de son entrée en Coupe du monde. La Lucernoise de 24 ans n'est pas loin de ses meilleures perfromance de l'hiver dernier.

Le Mini-Tour comprenait un sprint, un 10 km en style classique ainsi qu'une poursuite de 10 km dimanche. Au classement de l'épreuve du jour, la Lucernoise Fähndrich a pris le 20e rang. La sprinteuse Laurien van der Graaff a terminé au 36e rang du classement des trois jours de compétition.

Malgré l'absence de Cologna, les fondeurs suisses ont également ramené des points Coupe du monde. Comme Fähndrich, Jonas Baumann a pris la 24e place du mini-tour. Beda Klee a empoché six points avec son 28e rang auxquels s'ajoutent trois points pour sa 28e place dans la poursuite.

Chez les dames, Therese Johaug a survolé l'épeuve. La Norvégienne a fêté ses 55e et 56 victoires en Coupe du monde en remportant le classement du Mini-Tour et la poursuite. Elle a précédé au classement ses deux compatriotes Heidi Weng et Astrid Uhrenholdt.

Samedi, la reine Therese Johaug avait déjà survolé les débats dans le 10 km dames, s'imposant avec 30''1 d'avance sur la Finlandaise Krista Parmakoski. Fähndrich avait terminé 27e de ce 10 km, à 1'42'', van der Graaff 37e à 2'08''.

Chez les messieurs, c'est aussi le favori Johannes Hösflot Klaebo qui a dominé. Le Norvégien s'est laissé rattraper dans la poursuite car, au contraire de Johaug, il sait qu'il peut compter sur sa pointe de vitesse finale pour s'imposer. Dans l'aire d'arrivée, il a distancé son compatriote Emil Iversen et le Finlandais Iivo Niskanen.