Lena Häcki-Gross
Club: Nordic Engelberg
Biathlon
Equipe
01.07.1995
164 cm

Informations sportives

Numéro FIS3515250
ÉquipeA
Affilié(e) pendant la saisonSaison 2014
Groupe d'entraînementTG1

Fournisseurs et sponsors

PôlesLeki
Ski/BoardFischer
FixationFischer
ChaussuresFischer
LunettesBliz
FusilAnschütz 1827 Fortner
SponsorScanatron Technics AG

Favoris

Sprint
Älplermagronen
Wasser
Fight Song
Die Tochter des Magiers
Who am I
Lesen, Mandala zeichnen, Sport jeglicher Art, Freunde treffen

Newsroom

Mondiaux d’été de biathlon : du bronze pour Niklas Hartweg et Lena Häcki-Gross
Niklas Hartweg et Lena Häcki-Gross se sont parés de bronze lors des Championnats du monde d’été de biathlon à Ruhpolding, tous deux en sprint. Au total, l’équipe suisse a signé onze places dans le top 15 lors de ces joutes.
Benjamin Weger termine sa carrière sur deux médailles d’or
Benjamin Weger a remporté le titre de Champion suisse en sprint à Realp lors de sa dernière compétition en tant que professionnel. Dimanche, chez les femmes, l’or est revenu à Lena Häcki.
Nove Mesto: 22e rang pour Lena Häcki

Lena Häcki n'a pas brillé lors du 12,5 km en mass-start de Nove Mesto. Avec cinq tirs manqués, elle a pris le 22e rang. La victoire est revenue à la Norvégienne Tiril Eckhoff qui a signé son 7e succès de la saison.

Burkhalter et Finello sélectionnés pour Antholz
Joscha Burkhalter et Jeremy Finello ont été tardivement sélectionnés par Swiss-Ski pour les Championnats du monde de biathlon qui auront lieu du 12 au 23 février 2020 à Antholz (ITA).
Lena Häcki - Vers l’élite mondiale avec passion et plaisir
Elle est venue relativement tard au biathlon. Mais son amour pour cette discipline qui réunit endurance et précision n’en est que plus fort. Ces derniers mois, Lena Häcki s’est muée en leader d’équipe du relais féminin suisse et s’est établie dans l’élite mondiale élargie.
« J’étais rassurée de savoir que Lena serait notre dernière relayeuse »

Les biathlètes suisses ont écrit une page d’histoire dimanche à Östersund, où elles ont signé le premier podium de Swiss-Ski lors d’un relais féminin de Coupe du monde. Avec seulement quatre pioches au total, Elisa Gasparin, Selina Gasparin, Aita Gasparin et Lena Häcki se sont montrées de loin les plus adroites parmi les 21 équipes sur le pas de tir. La situation déjà prometteuse de l’équipe suisse s’est encore améliorée lors du troisième relais, celui d’Aita Gasparin.

Aita, tu as fait mouche à dix reprises et réduit le retard sur la tête de la course durant ton relais. Ce relais d’Östersund était-il la meilleure performance de ta vie ?

Aita Gasparin : On peut le dire, malgré le fait que je ne me sois pas sentie très bien lors de l’échauffement. J'ai été surprise de pouvoir atteindre un tel niveau. C’était d’autant plus éprouvant, car je ressentais encore les courses des derniers jours dans les jambes. Mais on a également constaté que les autres ne sont pas intouchables non plus. Elles avaient aussi trois courses dans les jambes.

Sur le pas de tir, j’ai réussi à déconnecter totalement pour livrer la performance dont je suis capable.

Aita Gasparin

Vous avez écrit une page de l’histoire suisse du biathlon en signant le premier podium en relais féminin. Cela doit être particulièrement spécial pour toi, puisque tu as obtenu ce résultat en compagnie de tes deux sœurs aînées Selina et Elisa. As-tu déjà réalisé ce qui s’est produit ?

Non, je vais d’abord revoir tout ça tranquillement devant ma télévision. Ensuite je prendrai conscience de ce que nous avons réalisé. Il n'y avait sans doute pas grand-monde qui croyait possible que je reprenne du temps sur les leaders de la course. Et pourtant, ce fut le cas. Je sors de cette course avec une confiance grandie. Cette compétition est clairement à placer dans la catégorie des « courses de ma vie ». Sur le pas de tir, j’ai réussi à déconnecter totalement pour livrer la performance dont je suis capable. Et cela malgré le fait que je n’aie pas emboîté le magasin correctement lors du tir debout ce qui m’a fait perdre du temps. J’y ai laissé trois ou quatre secondes. Tout n’était pas parfait, mais avec le recul, je n’aurais pas pu espérer mieux.

La pression sur tes épaules était forte. Tu t’es élancée en troisième, alors que l’équipe pointait en 5e position grâce au bon relais de Selina. Ce n’est pas pareil que lorsque l’on s’élance loin du podium, par exemple à la 10e place provisoire.

Oui, c’est clair. Mais je suis habituée à la pression et la gère d’habitude plutôt bien. Ces dernières années, c’était toujours moi qui m’élançais la première. La pression est alors différente et je l’apprécie moins. Le troisième relais m’a parfaitement convenu. Je suis curieuse de voir dans quelle composition nous allons aborder les prochains relais cet hiver. J’étais rassurée de savoir que Lena Häcki serait notre dernière relayeuse. Si j’avais eu besoin d’une pioche supplémentaire, je savais que Lena est tellement forte en ce moment qu’elle aurait pu la compenser. Cela m’a retiré de la pression. En tant que première relayeuse, il est important de prendre la tête dès le début de la course.

Sélections des cadres Biathlon pour la saison 2019/20
En collaboration avec son staff d’entraîneurs et la Commission de sélection, le Chef Biathlon Markus Segessenmann a procédé à la sélection des cadres pour la saison 2019/20.
Selina Gasparin et Benjamin Weger décrochent deux fois l’or
Selina Gasparin et Benjamin Weger sont montés deux fois sur la plus haute marche du podium lors des Championnats suisses de biathlon à Notschrei (All). Tous deux ont remporté non seulement le sprint, mais aussi la mass-start.
Championnats suisses de biathlon à Notschrei
La saison de biathlon 2018/2019 se terminera ce week-end à l’occasion des Championnats suisses de biathlon élite à Notschrei (All). Les meilleurs biathlètes suisses s’affronteront samedi et dimanche dans la Nordic-Arena, au sud de la Forêt-Noire, dans les disciplines sprint et mass-start.
Mondiaux: Elisa et Selina Gasparin dans le top-30

Elisa et Selina Gasparin se sont classées dans le top-30 lors du sprint à Östersund. Elisa Gasparin était la meilleure représentante de Swiss-Ski au 19e rang et un tour de pénalité. Sa soeur Selina, médaillée d'argent olympique à Sotchi en 2014, a pris la 30e place avec deux tours de pénalité et un retour sur le circuit après la naissance de son deuxième enfant. Lena Häcki s'est classée 53e, Aita Gasparin 75e.

La Slovaque Anastasiya Kuzmina a remporté le sprint à Östersund devant la Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold et l'Allemande Laura Dahlmeier. Kuzmina, triple championne olympique, a même dû passer par un tour de pénalité alors que ses deux principales adversaires ont réalisé un sans-faute.