Aline Danioth
Club: Gotthard-Andermatt
Ski Alpin
Equipe
12.03.1998
173 cm
62 kg

Derniers résultats

15.
Classement
19.01.2020
Parallel-Riesenslalom
FIS World Cup
  Sestriere
DNQ
18.01.2020
Riesenslalom
FIS World Cup
  Sestriere
12.
Classement
14.01.2020
Slalom
FIS World Cup
  Flachau
8.
Classement
04.01.2020
Slalom
FIS World Cup
  Zagreb
7.
Classement
29.12.2019
Slalom
FIS World Cup
  Lienz
DNQ
28.12.2019
Riesenslalom
FIS World Cup
  Lienz
27.
Classement
17.12.2019
Riesenslalom
FIS World Cup
  Courchevel
12.
Classement
15.12.2019
Parallel Slalom
FIS World Cup
  St. Moritz
20.
Classement
01.12.2019
Slalom
FIS World Cup
  Killington
DNQ
30.11.2019
Riesenslalom
FIS World Cup
  Killington
Afficher plus d'informations
Résultat Date Catégorie Lieu Discipline
15
19.01.2020FIS World Cup  Sestriere Parallel-Riesenslalom
DNQ
18.01.2020FIS World Cup  Sestriere Riesenslalom
12
14.01.2020FIS World Cup  Flachau Slalom
08
04.01.2020FIS World Cup  Zagreb Slalom
07
29.12.2019FIS World Cup  Lienz Slalom
DNQ
28.12.2019FIS World Cup  Lienz Riesenslalom
27
17.12.2019FIS World Cup  Courchevel Riesenslalom
12
15.12.2019FIS World Cup  St. Moritz Parallel Slalom
20
01.12.2019FIS World Cup  Killington Slalom
DNQ
30.11.2019FIS World Cup  Killington Riesenslalom
Dix meilleurs quotas
40/123

Informations sportives

Numéro FIS516504
ÉquipeNM
Affilié(e) pendant la saisonSaison 2016
Groupe d'entraînementMastery WC SL+GS

Fournisseurs et sponsors

GantsReusch
Ski/BoardStöckli
PôlesLeki
CasquePOC
LunettesPOC
SponsorHelvetia Versicherungen

Favoris

Andermatt
Freeriden, Freunde

Newsroom

Aline Danioth à nouveau grièvement blessée
Nouveau coup dur pour Aline Danioth:  alors qu'elle s'apprêtait à faire son retour sur la Coupe du monde prochainement, l'Uranaise de 22 ans s'est à nouveau blessée au genou droit.
Rupture du ligament croisé pour Aline Danioth

Aline Danioth a chuté dimanche en huitième de finale du slalom géant parallèle de Coupe du monde à Sestrières (ITA) avec de lourdes conséquences. L'Uranaise de 21 ans a été rapatriée en Suisse par la Rega.

Des examens approfondis effectués à la clinique universitaire Balgrist de Zurich ont révélé une déchirure du ligament croisé antérieur au genou droit, ainsi que des lésions du ménisque interne et externe. L'opération est prévue pour demain lundi.

La saison d'Aline Danioth, au cours de laquelle elle a terminé deux fois parmi les huit premières en slalom en Coupe du monde, s'achève donc prématurément.

Les Suissesses éliminées en huitièmes de finale

Surprise à Sestrières à l'occasion du premier géant parallèle féminin de la Coupe du monde. La victoire est revenue à la Française Clara Direz, alors que les favorites ont mordu la poussière.

On s'attendait à voir devant Wendy Holdener, Petra Vlhova et Mikaela Shiffrin. Les trois femmes avaient dominé les qualifications avec autorité. Mais voilà, le fait que les pistes des huitièmes de finale ont été tirées au sort et que les duels ne se sont joués que sur une manche, au contraire des seizièmes de finale, a permis aux outsiders de mettre à mal l'hégémonie dans la discipline du parallèle.

Sur les vingt derniers duels, les filles sur le parcours bleu se sont imposées à 17 reprises. Clara Direz a d'ailleurs parfaitement profité de sa piste bleue en finale face à l'Autrichienne Elisa Mörzinger. Le podium est complété par l'Italienne Marta Bassino.

Sur un parcours rouge moins rapide, Wendy Holdener a donc mordu la poussière en huitièmes de finale contre Sofia Goggia. Frustrant pour la Schwytzoise qui donnait l'impression de monter en puissance au fil des tours en réussissant les manches les plus rapides.

Mikaela Shiffrin, aussi sur le parcours rouge, a de son côté enchaîné une cinquième course sans victoire. Dominatrice en qualifications, facile en seizièmes de finale, l'Américaine a été éliminée au stade suivant par la surprenante Française Clara Direz.

Sortie en huitièmes de finale contre Federica Brignone, Aline Danioth a réussi l'exploit de sortir Petra Vlhova, l'une des grandes favorites, à l'occasion des seizièmes de finale. La Slovaque restait sur une victoire la veille lors du géant traditionnel et sur un succès à St-Moritz à l'occasion du dernier parallèle (un slalom) disputé en décembre. Malheureusement pour l'Uranaise de bientôt 22 ans, un choc au genou droit dans un trou l'a mise sur le flanc. En pleurs, elle a été descendue dans une luge.

Lara Gut-Behrami a certes été éliminée en huitièmes de finale pour trois centièmes face à Marta Bassino, mais la Tessinoise a donné l'impression de retrouver du plaisir dans ces joutes un peu spéciales. Dernière Suissesse en lice, Andrea Ellenberger a été battue par Lara Gut-Behrami en seizièmes de finale.

Zagreb: 4e rang pour Wendy Holdener
Petra Vlhova a sorti la course de sa vie pour dompter Mikaela Shiffrin en slalom, à Zagreb, mettant un terme à une série de six succès de l'Américaine en Coupe du monde dans la spécialité. Wendy Holdener a pris le quatrième rang.
Lienz: Gisin 3e en slalom
Mikaela Shiffrin a signé le doublé en Coupe du monde à Lienz. Impressionnante samedi en géant, l'Américaine a également dominé les débats en slalom, devançant de 0''61 Petra Vlhova (2e). Troisième à 1''72, Michelle Gisin a décroché son premier podium dans la discipline, alors qu'Aline Danioth s'est classée 7e.
Premier podium dans un géant de Coupe du monde pour Holdener
Wendy Holdener a trouvé le meilleur moyen d'effacer sa grande déception du slalom parallèle de St-Moritz. La Schwytzoise s'est offert son tout premier podium dans un géant de Coupe du monde, terminant troisième d'une course remportée par l'Italienne Federica Brignone.
Slalom de Killington: Gisin de nouveau dans le top 10

Mikaela Shiffrin est désormais la deuxième skieuse la plus titrée de l'histoire de la Coupe du monde. L'Américaine a cueilli son 62e succès à l'occasion du slalom de Killington, égalant ainsi Annemarie Moser-Pröll. Michelle Gisin s'est classée 9e, alors que Wendy Holdener a connu l'élimination.

SwissSkiTeam
SwissSkiTeam
via Twitter

News: das #swissskiteam für den Riesenslalom in Killington von Samstag 15.40 Uhr, Schweizer-Zeit. Lara Gut-Behrami, Andrea Ellenberger, Wendy Holdener, Aline Danioth und Michelle Gisin. https://t.co/Iym6V3laHH

Slalom de Levi: 2e place pour Wendy Holdener

La Coupe du monde 2019/20 de slalom a commencé comme la précédente s'était terminée: par un succès de Mikaela Shiffrin et une 2e place de Wendy Holdener. L'Américaine de 24 ans a cueilli à Levi sa 61e victoire à ce niveau, la Schwytzoise s'est quant à elle offert un 23e podium dans la discipline.

Holdener, qui avait manqué cruellement de vitesse sur la partie la plus plane du parcours initial, a en revanche réussi une deuxième manche de feu. Elle a pris la tête avec une marge de 1''39 sur Michelle Gisin, qu'elle ne devançait que de 0''46 le matin.

Brillante 9e du géant de Sölden pour sa première course après sa blessure au genou droit subie en janvier, Michelle Gisin peut également avoir le sourire après cette épreuve. L'Obwaldienne, 9e de la première manche, a signé le deuxième meilleur résultat de sa carrière en slalom après sa 5e place obtenue à Killington en 2018.

Deux autres Suissesses ont marqué des points samedi dans le brouillard finlandais: Aline Danioth s'est classée 18e, et Elena Stoffel 23e.

L’équipe de ski alpin sélectionnée aux Sports Awards

L’équipe de ski alpin de Swiss-Ski est nommée pour les Sports Awards qui auront lieu le dimanche 15 décembre. Elle affrontera le relais féminin du 4x100 m et le champion de Suisse de football Young Boys dans la catégorie « Équipe de l’année ». Ces trois équipes ont réussi à se hisser parmi les trois nommés pour le gala de mi-décembre.

L’équipe de Swiss-Ski composée de Wendy Holdener, Aline Danioth, Daniel Yule et Ramon Zenhäusern, ainsi que les remplaçants Sandro Simonet et Andrea Ellenberger, est devenue pour la première fois championne du monde par équipe à Åre en février dernier. Comme lors de l’hiver précédent aux Jeux olympiques, la Suisse a affronté l’Autriche en finale, et le quatuor suisse s’est à nouveau imposé. Wendy Holdener et Ramon Zenhäusern ont tout particulièrement brillé en remportant toutes leurs courses, du premier tour jusqu’à la finale.

Après une entrée en lice aisée contre la Belgique (4-0), tous les autres duels se sont terminés par un 2-2. Tant en quart de finale contre la Suède que lors de la demi-finale contre l’Allemagne et la finale contre l’Autriche, les deux meilleurs temps par sexe ont été décisifs ; et sur ce point, personne n’a pu rivaliser avec Holdener et Zenhäusern.

Un mois plus tard, l’équipe suisse a encore une fois triomphé lors du Team Event des finales de la Coupe du monde à Soldeu.