Swiss-Ski
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Bosses
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross
Sports
Ski alpin
Ski de fond
Snowboard
Combiné nordique
Saut à ski
Biathlon
Bosses
Télémark
Aerials
Freeski
Skicross

Les télémarkeurs s’affronteront pour remporter les globes et les médailles

Retour

Une saison qui s’achève en point d’orgue : du mercredi au dimanche, les télémarkeurs du monde entier se donneront rendez-vous à Mürren. Pas moins de deux compétitions majeures figurent au programme, à savoir les finales de la Coupe du monde et les CHM juniors. Les Suisses s’y rendent avec de grandes ambitions après avoir fait le plein de confiance en eux à Rjukan (NOR).

L’équipe suisse trépigne d’impatience à l’idée de disputer la Coupe du monde de télémark à domicile, et les attentes sont à l’avenant. Le chef Télémark Hans-Peter Birchler ne le sait que trop bien: « Tout le monde veut surprendre positivement et se montrer convaincant devant son public local. » À Mürren, la Suisse prendra le départ de la finale de la Coupe du monde en tant que nation leader du classement général. Il va de soi que l’objectif consiste à ne pas se faire voler cette place à domicile, admet Hans-Peter-Birchler. Quelques globes dans les classements par discipline sont également attendus. Nicolas Michel a les meilleures cartes en main pour s’en emparer. Il trône en effet à la première ou à la deuxième place dans les trois disciplines, ce qui fait également de lui le leader du classement général. Chez les dames, les espoirs reposent sur Beatrice Zimmermann, actuellement deuxième du classement du sprint. La semaine dernière, lors des courses de Coupe du monde à Rjukan (14-17 mars), les Suisses ont prouvé qu’ils étaient en forme en s’adjugeant pas moins de sept places de podium. Pour commencer, les deux premières places du sprint sont revenues à Martina Wyss, victorieuse dans sa première course de Coupe du monde, et à Beatrice Zimmermann. Cette dernière a ensuite obtenu la deuxième place du sprint parallèle. Les hommes n’ont pas été en reste : Stefan Matter s’est classé 2e et 3e en sprint et Bastien Dayer a également obtenu deux places de podium avec une 2e et une 3e place en sprint parallèle. Les Suisses sont donc fin prêts pour la finale de la Coupe du monde à domicile.

Romain Beney, l’espoir des CHM juniors

Swiss-Ski enverra 16 athlètes à Mürren, dont trois juniors. Ils participeront pour certains aux finales de la Coupe du monde, mais se concentreront surtout sur les CHM juniors. Ils ont tous déjà été alignés dans des courses FIS ou en Coupe du monde. Les athlètes chevronnés et les novices entendent se soutenir et s’encourager mutuellement: « Nous sommes une équipe, les juniors et les coureurs de Coupe du monde, c’est ce que nous sommes tout au long de la saison », explique Hans-Peter Birchler. Romain Beney est le leader de l’équipe des juniors. « Nous attendons de Romain qu’il décroche une médaille », poursuit Hans-Peter Birchler. L’équipe des juniors n’est pas aussi solide que l’an dernier. À l’époque, Kim Aegerter avait décroché une médaille aux CHM juniors dans les quatre disciplines, mais elle ne fait plus partie de cette catégorie aujourd’hui. En télémark, les athlètes de la relève se font rares: « La majorité des athlètes qui viennent chez nous sont issus d’un autre sport », explique le chef Télémark. L’objectif est de changer la donne à l’avenir, et les CHM juniors organisés à domicile doivent y contribuer : « Nous voulons prouver aux jeunes que le télémark peut se pratiquer dès le plus jeune âge et qu’il n’est pas nécessaire de passer d’abord par le ski ou le ski de fond », précise-t-il.

Mürren et le télémark, une belle association

Pour Mürren, ces courses sont une répétition générale en vue de 2021, année des Championnats du monde de télémark. « Ces dernières années, le domaine de Mürren – Schilthorn est devenu le repère secret des passionnés de télémark », confie Christoph Egger, directeur de Schilthornbahn AG. Stefan Schär, directeur d’épreuve de télémark, sait à quoi cela est dû : « Le domaine skiable est idéal : de larges pistes bien préparées et une bonne infrastructure grâce au centre sportif alpin. » L’hôte de la compétition peut se targuer d’avoir une championne locale redoutable au départ de la finale de Coupe du monde : Martina Wyss de Lauterbrunnen qui a été sacrée championne suisse de sprint et de sprint parallèle le mois dernier – et qui a fêté sa première victoire en Coupe du monde mercredi passé.

À Mürren, tout est prêt pour les dernières courses. Mercredi, les juniors comme l’élite entreront en piste pour un slalom parallèle par équipe. Puis, jusqu’à dimanche, les athlètes s’affronteront pour remporter les globes de Coupe du monde et les titres juniors.

Vous pourrez suivre toutes les courses en streaming.

Toutes les informations sur les courses à Mürren

Informations semblables

  • 12.3.2018 | 12:05
    Ruedi Weber – l'homme de toutes les situations
Retour