La dernière œuvre du snowboardeur et artiste Iouri Podladtchikov compte 48 pages et s’intitule « Suddenly Last Summer ». Il met en scène 21 portraits de différentes personnes, sélectionnés avec soin.
Communiqué de presse

« Les observateurs découvriront un petit livre créé avec beaucoup d’amour »

La dernière œuvre du snowboardeur et artiste Iouri Podladtchikov compte 48 pages et s’intitule « Suddenly Last Summer ». Il met en scène 21 portraits de différentes personnes, sélectionnés avec soin.

Lorsque Iouri Podladtchikov fait quelque chose, il le fait bien – avec un dévouement absolu, de la méticulosité et de l’amour. Les fruits de sa photographie sont ainsi toujours empreints d’une énorme autodiscipline et d’une irrépressible ambition. Iouri Podladtchikov capture ce qui l’intéresse et le transporte.

En septembre 2017 déjà, le champion olympique de Sotchi avait présenté son premier livre : un recueil de photographies intitulé « True Love is Hard to Find », lequel contient une sélection de la collection de Polaroïds de l’artiste. Juste après a suivi « Babushka Nadja », un second ouvrage en hommage à sa grand-maman.

Cette année, Iouri Podladtchikov célèbre la sortie de son troisième livre, qu’il a intitulé « Suddenly Last Summer ». Ce titre reprend le nom d’un film sorti dans les années cinquante. « Les observateurs découvriront un petit livre créé avec beaucoup d’amour », explique Iouri Podladtchikov. Son éditeur, Dino Simonett, avait découvert dans son studio un portrait encadré. « Il lui a plu et il a voulu savoir comment j’avais réalisé ce portrait. » C’est comme cela qu’a mûri l’idée de publier un livre sur ce thème.

Iouri Podladtchikov a immortalisé le visage de différentes personnes, qui ont visité la maison d’édition située juste à côté du Kunstmuseum pendant Art Basel 2019. Il en est ressorti 32 portraits, parmi lesquels Iouri Podladtchikov en a sélectionné 21 pour son livre. « Les photographies ont été prises de la manière suivante : le papier était introduit directement dans la cassette et exposé. Suivant l’image, je m’éclipsais brièvement dans la chambre noire afin de développer la photo afin de voir ce que je voulais modifier pour la prochaine prise. » Lumière, distance, position : l’artiste n’a rien laissé au hasard afin de reproduire la proximité recherchée, qu’il souhaitait capturer avec cette forme de procédé photographique.

Outre les 21 portraits, le livre contient également des textes relatant l’enthousiasme de l’auteur. « Il fallait absolument des mots pour accompagner ces photos. C’est pourquoi le livre contient deux textes. Le premier est signé Julia Hegi, étudiante en histoire de l’art et anglais, que l’on découvre par ailleurs sur la couverture. L’autre est de l’éditeur, Dino Simonett. »

Le samedi 13 juin, Iouri Podladtchikov présentera son livre chez son éditeur Simonett& Baer à la St. Alban-Vorstadt 68 à Bâle. L’exposition pourra être visitée à la même adresse jusqu’au 11 juillet.

IOURI PODLADTCHIKOV: SUDDENLY LAST SUMMER, SIMONETT & BAER


Swiss-Ski

medien@swiss-ski.ch

www.swiss-ski.ch

 
Main Partner
Premium Partner

Suis nos équipes! Connecte-toi ici:

fb
tw
yt
ig
Maison du Ski, Worbstrasse 52, Case postale 252, CH-3074 Muri/Berne
Téléphone: +41 (0)31 950 61 11,
E-mail: info@swiss-ski.ch
Je voudrais me désabonner de liste de diffusion