Snowboard : aperçu de la saison 2017/18
Communiqué de presse

Snowboard : aperçu de la saison 2017/18

Les Jeux Olympiques à PyeongChang (KOR) seront indiscutablement le temps fort du prochain hiver. La Suisse aura trois médailles à défendre de Sotchi : Iouri Podladtchikov et Patrizia Kummer ont remporté l’or, l’un en half-pipe, l’autre en slalom géant parallèle, et Nevin Galmarini a décroché la médaille d’argent en slalom géant parallèle. C’était en 2014. Que nous réservent les snowboardeurs à PyeongChang 2018 ? « L’objectif consiste à remporter des médailles », déclare ouvertement Sacha Giger, chef Snowboard.

Mais l’hiver sera aussi marqué par d’autres temps forts, comme les épreuves de Coupe du monde à domicile qui auront lieu à Veysonnaz (snowboardcross), à Laax (half-pipe & slopestyle) et à Scuol (alpin). Pour la première fois, Scuol accueillera une épreuve de Coupe du monde de snowboard alpin. Sacha Giger et son équipe attentent avec impatience cette compétition à domicile, qui se déroulera le 10 mars 2018 en Basse-Engadine : « Après la répétition générale réussie qu’a été la finale de la Coupe d’Europe la saison dernière, nous nous réjouissons de participer à une épreuve Coupe du monde grandiose dans la région de Nevin Galmarini. »

 

Snowboard freestyle

L’équipe fructueuse de snowboard freestyle, emmenée par le chef entraîneur Pepe Regazzi, a terminé l’entraînement de condition physique à Tenero et à Macolin. Michael Schärer, Moritz Thönen, Jonas Bösiger et David Hablützel ont profité de la promotion du sport d’élite de l’armée et achevé l’ER pour sportifs d’élite.

L’équipe de half-pipe a pu profiter des très bonnes conditions d’enneigement dans l’hémisphère Sud dès la mi-août. Les spécialistes de half-pipe ont choisi Cardrona (NZL) pour se préparer au coup d’envoi de la Coupe du monde qui a eu lieu au même endroit. Pat Burgener a réalisé un premier exploit en vue de la saison olympique en décrochant la 3e place. En attendant la deuxième épreuve de Coupe du monde, qui aura lieu du 7 au 9 décembre à Copper (USA), l’équipe s’entraîne dans un half-pipe familier, sur le glacier de Saas-Fee.

Questionné sur l’état de santé de Iouri Podladtchikov après sa déchirure du ligament croisé mi-mars, Sacha Giger répond : « Jusqu’à présent, la rééducation de Iouri se passe très bien. Il a même déjà reproduit la figure lors de laquelle il s’était blessé aux Championnats du monde. C’était il y a exactement sept mois. Le calendrier est respecté, mais il accuse bien entendu un grand retard d’entraînement. »

L’équipe de slopestyle et de big air s’est rendue à Perisher (AUS) pour peaufiner sa technique avant la première épreuve de Coupe du monde organisée à Cardrona (deux places dans le top 12 pour Nicolas Huber et Moritz Thönen). Le 4 novembre, la première épreuve de Coupe du monde de big air suivra à Copenhague (DEN). D’ici là, plusieurs entraînements de condition physique sont au programme au CNP de Davos ainsi que d’autres entraînements sur neige à Saas-Fee. « Les athlètes sont prêts. Boris Mouton a repris l’entraînement après sa fracture de la cheville, au même titre que Lucien Koch, après une longue période de convalescence. Nous verrons si Lucien Koch reprendra déjà la compétition cette saison », déclare Sacha Giger à propos de l’état de santé de l’athlète.

Chez les femmes, Sina Candrian et Elena Könz se sont préparées à Saas-Fee exclusivement, tandis qu’Isa Derungs, Carla Somaini et Lia Mara Bösch se sont également rendues en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Jeux Olympiques 2018 : les attentes
« En slopestyle et en big air, nous pensons avoir toutes nos chances de décrocher un diplôme olympique », atteste Sacha Giger avant d’ajouter, « la concurrence est très rude ; à lui seul, le Canada possède quatre candidats de haute volée capables d’accéder à la finale. Une qualification pour la finale serait déjà un bon résultat. »

Et en half-pipe ? « Chez les hommes, nous espérons monter sur le podium », annonce Sacha Giger. L’équipe est menée par Pat Burgener et par le champion olympique en titre Iouri Podladtchikov. Mais le grand favori pour la médaille d’or est actuellement l’Australien Scotty James, qui a déjà décroché l’or aux Championnats du monde la saison dernière.

Chez les femmes, Verena Rohrer se remet de la déchirure du ligament croisé dont elle a été victime lors de l’entraînement d’été aux Deux Alpes. « Avec beaucoup de chance et une bonne rééducation, Verena a une chance minime de pouvoir prendre le départ », confie Sacha Giger.

La grande scène à domicile
Juste avant les Jeux Olympiques, Laax, haut-lieu européen du freestyle, sera au cœur de l’actualité : du 17 au 20 janvier 2018, le prestigieux LAAX Open sera le dernier baromètre de l’élite mondiale de half-pipe et de slopestyle.

Les athlètes sont toujours coachés par la même équipe, composée de Pepe Regazzi (chef entraîneur), de Giacomo Kratter (half-pipe), de Dani Wieser (slopestyle) et d’Isa Jud (femmes). Seul changement à noter dans l’encadrement : Andreas Rüegge, l’entraîneur Rookies, se concentre désormais sur ses activités au sein du CNP d’Engelberg. « Pour remplacer Andreas Rüegge, nous avons fait appel à Remo Thaler comme nouvel entraîneur de freestyle dans le groupe d’entraînement 2 », explique Sacha Giger. Auparavant, Remo Thaler était entraîneur de snowboard au gymnase sportif de Davos.

 

Snowboard alpin

L’équipe nationale, dirigée par le chef entraîneur Christian Rufer, compte six athlètes pour cette saison 2017/2018. L’équipe est menée par la championne olympique Patrizia Kummer et par le médaillé d’argent olympique Nevin Galmarini. « L’objectif est de défendre nos médailles en Corée. Patrizia et Nevin ont le plus grand potentiel. Mais deux autres membres de l’équipe de Swiss-Snowboard ont toutes leurs chances de réaliser un exploit surprise : Kaspar Flütsch et Dario Caviezel. De même, Julie Zogg et Ladina Jenny ont de grandes chances de décrocher une place de diplôme », affirme Sacha Giger.

Préparation en Sardaigne
La saison olympique a bien commencé par une semaine d’entraînement de condition physique en Sardaigne. Tous les athlètes sont prêts et en bonne santé. Les équipes s’entraînent à Zermatt et à Saas-Fee depuis la mi-août. Patrizia Kummer a investi énormément de temps dans son entraînement de condition physique individuel à Macolin et dans l’entraînement sur neige en Autriche.

Première épreuve de Coupe du monde à Scuol
Le 10 mars 2018, Scuol accueillera sa première épreuve de Coupe du monde de snowboard alpin. « Après la répétition générale réussie qu’a été la finale de la Coupe d’Europe la saison dernière, nous nous réjouissons de participer à une épreuve de Coupe du monde grandiose dans la région de Nevin Galmarini », déclare Sacha Giger, enthousiaste à l’égard de cette compétition à domicile.

 

Snowboardcross

Depuis le mois de mai, l’équipe de snowboardcross s’est entraînée dans des conditions exceptionnelles à Zermatt. Après un module de condition physique à Macolin, les athlètes du chef entraîneur Mario Fuchs se sont rendus d’abord au Chili mi-août pour un camp d’entraînement de deux semaines, puis en Argentine pour participer à la première double épreuve de Coupe du monde de la saison. Et la chance a souri à l’équipe de snowboardcross : Tim Watter s’est illustré en décrochant la 5e place lors du coup d’envoi de la Coupe du monde et Jérôme Lymann a fait un superbe retour après sa période de convalescence (commotion cérébrale sévère) en se qualifiant pour la petite finale.

Sandra Gerber revient d’une longue absence pour cause de blessure. La snowboardeuse de 32 ans originaire de Langnau a manqué les deux dernières saisons. Cependant, elle ressent encore des douleurs.

Une autre Bernoise, la snowboardeuse de 20 ans Alexandra Hasler, qui a le vent en poupe, s’est luxé l’épaule gauche en août pendant l’entraînement de condition physique à Macolin. « Alexandra a repris l’entraînement quotidien et nous espérons qu’elle reprendra la compétition avant Noël », annonce Sacha Giger.

L’équipe s’entraîne actuellement dans des conditions météorologiques et d’enneigement parfaites à Saas-Fee, en vue de la prochaine épreuve de Coupe du monde qui aura lieu mi-décembre à Val Thorens (FRA).

Acquérir de l’expérience aux Jeux Olympiques
Tim Watter s’est montré en très bonne forme en obtenant la 5e place lors du coup d’envoi de la Coupe du monde et espère ne pas se blesser au cours de cette saison. « Nous ne faisons pas partie des favoris, qui comptent l’Australie, la France, l’Italie et les États-Unis. Obtenir une place de diplôme serait déjà un excellent résultat », affirme Sacha Giger.

Une épreuve de Coupe du monde à domicile pour finir la saison
La saison se terminera une fois de plus à domicile avec la finale de la Coupe du monde, du 16 au 18 mars 2018, à Veysonnaz. Sacha Giger sait que « l’épreuve de Coupe du monde disputée à Veysonnaz est très importante pour toutes les nations. » Cette saison, la Coupe du monde sera suivie d’une double épreuve de Coupe d’Europe à l’occasion de l’Audi Snowboard Series, la série de compétitions nationales.

 
Sponsor Principal
Sponsors

Suis nos équipes! Connecte-toi ici:

fb
tw
yt
ig
Maison du Ski, Worbstrasse 52, Case postale 252, CH-3074 Muri/Berne
Téléphone: +41 (0)31 950 61 11,
E-mail: info@swiss-ski.ch
Je voudrais me désabonner de liste de diffusion