« Nous creusons de l’or »

06. septembre 2017


Ralph Pfäffli, chef entraîneur Skicross


Ralph Pfäffli, Enrico Vetsch et toi êtes en train de construire un parcours d’entraînement parfait à Saas-Fee pour l’équipe de skicross de Swiss-Ski. Quels avantages espérez-vous en tirer ?

Comme nous connaissons les forces et les faiblesses de nos coureurs et coureuses, nous pouvons construire un parcours personnalisé en fonction de nos besoins. Nous savons ce que nous voulons entraîner et construisons le parcours dans ce but. Ce dernier ressemble au terrain olympique à PyeongChang et compte certains éléments similaires ; notre but n’est cependant pas de réaliser une copie conforme.

 

Combien d’heures sont consacrées à ce projet ?

(Réfléchit) C’est difficile à dire, car on ne peut presque pas compter les heures. La construction est une chose, l’entretien en est une autre. Entre 30 et 40 jours d’entraînements, le parcours doit être préparé de nuit pendant une à quatre heures. À la fin, les machines affichent jusqu’à 400 heures de travail au compteur. Et ce nombre ne comprend pas la planification et l’organisation en amont.

 

Le travail à 3500 m d’altitude donne des sueurs froides et n’est pas sans danger. À quoi faut-il faire attention ?

Il faut être conscients que l’on se trouve sur un glacier. Le terrain est en haute montagne ; il y a des crevasses et des risques d’avalanche. Le glacier est en mouvement perpétuel et crée de nouvelles crevasses, qui doivent être comblées.

 

Quel est l’objectif avec la construction du parcours ?

Que la Suisse devienne championne olympique !

 

 

 


Auteur: rli